Actualité

« COMMENT PEUT-ON BATIR UNE NATION SUR LA VERITE ET RIEN QUE LA VERITE SI ON N’A PAS DE GENS HONNETES? »

YAOUNDE-SYMBOCK - 21/05/2012

Comme de coutume depuis 5 ans la prophétesse du Dieu Vivant, Marie Lumière reçoit et s’entretient avec les journalistes de tous les médias (presses, radios, télévisions et cyber press) pour des échanges sur l’actualité nationale, internationale et sur toute l’actualité spirituelle de l’heure et annonce les orientations divines pour les jours à venir dans le monde. Après la prière a suivi le mot de bienvenu et l’important message divin à l’endroit des journalistes. Un grand espace de temps a été consacré aux questions-réponses. Après un copieux apéritif, un champagne d’honneur a été sabré pour le grand plaisir des Hommes de médias. Les consultations individuelles ont clôturé cette rencontre 2012.  Rendez-vous pris pour le 2 JUIN 2012 à la Chefferie Baleng à l’occasion de la remise au peuple Baleng à la place de fête, d’un don de FORAGE D’EAU POTABLE par le l’ONG BUREAU LUMIERE que coordonne MARIE LUMIERE, prophétesse du DIEU VIVANT.

Malgré le retard en cette année, elle s’est tenue le de 16h à 20h.

Il est exactement 17h 16 lorsque la prophétesse prend parole pour la prière d’ouverture.

PRIERE D’OUVERTURE

Tout a commencé par prière suivante, lancée par la prophétesse Marie Lumière :

« - Mettons-nous en présence du Seigneur !

-      et adorons-le.

-      au nom !

-      du Père, du fils et du Saint-Esprit.

-      béni sois-tu Eternel notre Dieu,

Toi qui nous aime, Toi qui nous a créé

Toi qui es notre seul maître

Toi le commencement et la fin.

Seigneur, en cette journée où nous implorons ton secours, pour cette assise.

Toi qui est le seul à nous protéger et nous diriger dans ces circonstances, nous supplions l’Eternel notre Dieu,  de veiller nous tenir la main afin qu’un jour, nous puissions mériter ton Royaume ».

 

« *Notre Père qui est aux cieux

Que ton nom soit sanctifié,

Que ton règne vienne,

Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel.

Donnes-nous, notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses, comme  nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.

Ne nous soumet pas à la tentation mais délivre-nous du mal.

Car c’est à toi qu’appartient, le règne, la puissance et la gloire, pour des siècles et des siècles ».

-      Amen

« Je vous salue Marie

Pleine de grâce,

Le Seigneur est avec vous,

Vous êtes bénie entre toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni,

Sainte Marie Mère de Dieu

Priez pour nous pauvres pêcheurs,

Maintenant et à l’heure de notre mort ». Amen.

 

« *Gloire soit au père, au fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours dans tous les siècles et des siècles. Amen.

-      Cœur sacré de Jésus !

-      Ayez pitié de nous.

-      Cœur immaculé de Marie !

-      Priez pour nous.

-      Tous les Anges et tous nos homonymes !

-      Priez pour nous.

-      Au nom…

-      Du père, du Fils et du Saint Esprit. Amen

-      Louez soit Jésus-Christ !

-      A jamais ! »

 

JOIE DES RETROUVAILLES

-Bonne année, bonne fête de pâques, Bonne fête d’ascension, bonne fête de travail, bonne fête de 20 mai.

-      Merci maman !

-      Ça fait longtemps comme nous ne sous sommes pas vus, ceci est due à une multitude de problèmes dont je ne peux vous relater que quelques uns.

Depuis  la fin août 2011, j’ai perdu ma coépouse des suites d’empoissonnement.

En janvier 2012, c’était le tour de ma belle sœur suivi en janvier de celle de ma belle mère. En dépit de tout cela, je n’ai qu’un seul souci qui me préoccupe: « comment peut-on bâtir une nation sur la vérité et rien que la vérité, si on n’a pas de gens honnêtes ?

 

COMMENT PEUT-ON BATIR UNE NATION SUR LA VERITE ET RIEN QUE LA VERITE SI ON N’A PAS DE GENS HONNETES ?

Mon inquiétude de tous les jours en ce qui concerne les journalistes ne se base pas seulement sur vos écrits. Puisque chez nous, il y a un adage qui stipule que : « la mort d’un fou a deux motivations à l’origine : soit par la bouche, soit par le bâton ». Il en est de même chez les journalistes. Deux faits peuvent tuer un journaliste : soit ce qu’il a parlé, soit ce qu’il a entendu.

Mais moi, tous les jours que Dieu a créé, je rêve, si Dieu peut me l’accepter, d’avoir des journalistes honnêtes, ouverts à tous et capables de bâtir une Nation. Nous devons beaucoup commenter ce sujet. Je sais que Dieu ne trompe pas. J’ai espoir parce qu’à l’horizon, Il m’a toujours dit ceci : « Marie, ton pays est presque le plus riche. Dis à tes gens de travailler ; de toucher leur cerveau, de priez et  de demander ».

Hélas, j’observe chaque jour que celui qui est mis à un poste de service, on ne lui laisse pas les mains-libres pour exercer. Celui qui a la volonté n’a pas les mains libres pour le faire. Celui qui a le moral pour réfléchir est traumatisé  par les langages de mépris qu’on lui largue chaque fois. Celui qui n’a pas de force ne peut pas mieux faire parce qu’on ne lui permet pas d’évoluer.