Actualité

LA PROPHETESSE MARIE LUMIERE est née en 1957 à Bandjoun. Elle achève son cycle primaire et ses études en 1973. Couturière de métier, elle se marie à Mr René WAMBO en Décembre 1979.

Comment la Prophétesse Marie Lumière nous est-elle venue ? : ON NE DEVIENT PAS PROPHETE ! ON NAIT PROPHETE !

Marie Lumière, de son vrai nom Marie Rosine DJUIDJE née en 1957 de François FOTSO et de Rose CHEMNYE, est depuis le 22 Janvier 1982 prophétesse de Dieu sur notre planète terre. Son engagement a été signé en présence de Père SOFFO, la Vierge Marie, du Seigneur Jésus Christ, de Ste Monique, de Ste Thérèse, d'autres Saints et même les Anges. La Naissance de Marie Lumière avait été annoncée à son père, qui jadis avait eu des difficultés pour avoir un enfant dans son foyer.

En effet, un jour où papa François FOTSO était assis au coin du feu, il eut une vision au cours de laquelle la Sainte Vierge Marie lui remit un paquet en disant :" Garde ce paquet, quand il s'ouvrira, on lui donnera le nom de Marie.

Cet enfant ne pourra pas être l'homonyme de ta mère car elle naîtra un jour de marché. A cette heure là, tu seras de retour du marché. Tu seras accompagné d'un ami qui portera un fusil ...".Tout se passa selon ce qui avait été annoncé. Marie Lumière est prophétesse et épouse. En effet, Marie Rosine DJUIDJE se marie civilement et religieusement à René WAMBO le 03 Juillet 1976. Le jeune couple s'installe d'abord à Buea avant d'émigrer à Douala en Décembre 1979.

La mission de Marie Lumière sera marquée par la réalisation de multiples miracles dans le domaine de la guérison physique et spirituelle des malades, par ses enseignements de rédemption, et ses prophéties.

Elle dit:" Quelque soit la maladie qui vous ronge, venez à moi et je vous libèrerais". Elle a effectué plusieurs voyages à l'étranger, parmi lesquels: le Togo, le Benin, Malaisie. Depuis 1982, Marie Lumière réalise avec courage et abnégation la mission que Dieu lui a confiée. Après une série d'épreuve auxquelles elle sortira victorieuse au début des années 90, elle poursuivra son œuvre à partir du 31 Juillet 1995 au camp de Maképé à Douala. Aujourd'hui, sa mission continue à porter des fruits.