Actualité

LETTRE OUVERTE DE LA PROPHÉTESSE MARIE LUMIÈRE AUX AFRICAINS.


 

 Dieu nous a créés et nous savons bien que nous n’avons pas assez de temps dans ce monde. Le peu de temps que nous avons, doit être consacré aux travaux dans nos pays ainsi que dans nos villages. Ces travaux c’est pour notre progéniture. Si les Africains ne comprennent pas que c’est eux qui doivent mettre la paix dans leurs pays, je ne sais pas quand ils le comprendront.


Quant il y’a élection faut laisser les urnes
 rendre leur verdict, et le meilleur l’emportera. Généralement pendant les conflits électoraux, nombreux sont les candidats qui n’ont pas leurs familles sur place, il les envoie hors du pays, à l’abri et laissent les enfants des autres bagarrer pour eux. Quand bien même vous mourez pour porter une personne au pouvoir, ce dernier ne saura même pas que vous vous êtes sacrifié pour lui. Vous perdrez ainsi votre vie, également votre progéniture. Au final vous ne gagnerez absolument rien. 

 


D’après moi il serait préférable de laisser les armes et dialoguer. Que chacun mette en avant ses idées de développement pour le bien commun. Dans l’anarchie nous ne détruisons que ce que nous avons construit. Quand un pays est vandalisé ça joue sur son économie, qui est en grande partie la somme des taxes que payent les populations. Après avoir construit l’économie, le peuple ne peut pas ensuite la détruire en versant dans les casses et destructions diverses. Parce que quand il faudra reconstruire, c’est ce même peuple qui souffrira. Personne ne viendra le faire à sa place.


Les Africains affirment que les occidentaux les trompent, je vous rappelle que ce sont les Africains eux même qui ouvrent leurs portes aux expatriés. C’est pas eux qui viennent toquer à nos portes pour nous demander nos richesses. Depuis que les Africains s’entre tuent ils ont profité quoi ? Ceux qui guerroient pour le pouvoir et qui perdent leur vie sans se soucier de leurs progénitures profitent quoi ?


Alors j’interpelle tous les Africains à un peu plus de conscience, et à réfléchir sur les guerres qui émaillent le continent. Certains accusent les vendeurs d’armes, est ce que ce sont ceux qui vendent les armes qui bagarrent ? Chaque Africain doit être soucieux de la paix et du développement dans son pays. 


Aujourd'hui l’individualisme a tué le patriotisme, alors que à l’époque on pensait collectif, et les fruits du travail de la collectivité étaient redistribués à chaque citoyen en guise de récompense pour ce qu’il avait fait pour la patrie. Ceux qui ont amassé illégalement les biens publics laisseront un jour ces fonds à des personnes qui les utiliseront sans même penser à eux.

 

Le bas peuple constitue les pieds d'un pays et les dirigeants le haut. Il ne peut y avoir de construction viable sans le bas et le haut. Le bas peuple en soutenant le haut, doit bénéficier de son attention. Si le bas peuple est délaissé il y aura désordre et remédier au désordre est difficile. J'aimerais demander aux africains de jeter un regard rétrospectif sur la vie de nos ancêtres pour qu'ils se rendent compte que le moteur de leur société était l'éducation. Quand dans une société l'éducation est délaissée rien ne peut marcher. L'éducation est le socle de toute société qui aspire au dévéloppement. Si certains enfants étaient bien éduqués, ils n'accepteraient pas qu'on charge les bombes sur eux pour les faire mourir, ou encore qu'on vienne se renseigner chez eux pour tuer leurs frères. Si en Centrafrique certains jeunes avaient reçu une bonne éducation ils ne seraient pas entrés dans les villages pour découper leurs frères. Ils se seraient plutôt unis pour construire leur pays. Si les peuples avaient reçu une bonne éducation religieuse, ils comprendraient que DIEU est pour tous et qu'il ne tolère pas la destruction du prochain (l'Homme).

 Ne détruisez jamais ce que vous n'avez pas construit. Nul sur terre ne peut dire qu'il a reçu l'autorisation de DIEU de détruire son peuple. Moi, en tant que femme spirituelle je dis NON et NON, nul sur terre! Si ton frère meure et tu pleures, ça veut dire que tu ne voulais pas qu'il meure. Si on détruit ce qui vous appartient ça va vous faire mal, ça veut dire que DIEU ne permet pas la destruction de L'homme qu'il a créé. Faut prier l'Eternel afin qu'il donne aux africains la sagesse et l'esprit de solidarité afin de bâtir le continent ainsi que le monde entier. Quand des personnes font des kilomètres pour se réfugier dans les pays où il y a la paix, c'est parce que dans ces pays les populations ont œuvré pour ce climat pacifique. J'exhorte les uns et les autres à réfléchir. Que les Africains qui portent les fusils pour bagarrer contre leurs prochains Déposent les armes, au lieu de se comporter comme s'ils avaient crée une route « aller sans retour ».

 

 

 IL n'est écrit ou dit nulle part qu'on doit manger sans travailler. Les jeunes sont pris au piège de la paresse. Il ya un adage qui dit: «celui qui sort tous les jours pour se débrouiller n'est pas un paresseux». Il faut que les jeunes apprennent à travailler, à se poser la question de savoir «comment sera notre avenir? Il n'existe aucun endroit dans le monde ou on mange sans travailler. Pour vivre, il faut travailler. Il faut être consciencieux dans le travail, savoir ce que l'on fait. Quant on parle du travail, on ne demande pas d'aller braquer les gens pour prendre leur argent. C'est comme si tu mettais le sable sur ton lit, pour revenir te coucher dessus. A la longue ça va te nuire. Pour être clair dans sa chair son esprit et son âme, Faut être clair dans sa vie. Quand on vit sans être clair on est un homme mort. Parce que tu ne sais de quel côté de ta vie s'abattra les conséquences des actions que tu as menées. Plusieurs interprétations seront données à ton malheur, mais toi seule et ta conscience saurez de quoi il est question.

 

J'aimerai attirer l'attention des jeunes, afin qu'ils comprennent une chose. Dans le monde quand il y'a vote quelque part, c'est pour élire généralement une personne. Laisser sa vie pour une personne qui, une fois élue ne reconnaîtra pas les sacrifices que vous avez consentis pour lui, ne vaut pas la peine. Surtout en Afrique. Il faut que chaque jeune se batte dans la vie et évite de plonger dans les problèmes affreux et obscurs qui le feront pleurer plus tard. La base de la jeunesse c'est l'éducation. Si durant votre bas âge vous n'avez pas reçu une bonne éducation en famille, vous pouvez réparer ce manquement durant votre vie, en acceptant d'abord les critiques, pour vous améliorer. Ce qui tue la jeunesse c'est l'orgueil, l'incapacité de dire Non ou Oui quand il le faut. Les jeunes suivent généralement ceux qui leurs donnent sans qu'ils ne fournissent le moindre effort. Chez nous quand on parle de sorcellerie on fait allusion à des personnes qui mangent sans travailler et qui ne cherchent que la sorcellerie pour se fortifier, alors qu'ils finiront toujours par mourir. Il ya des gens qui ont eu de l'argent avant d'entrer dans la sorcellerie. Ce qui m'amène à me poser cette question : « quelle est la provenance de l'argent qu'ils avaient avant ?»  Si ça venait de DIEU, il aurait fallu prendre le créateur comme seul soutient. 

 PROPHÉTESSE MARIE LUMIÈRE

 


 

 

OPEN LETTER to the Prophetess MARIE LUMIERE TO AFRICANS

 

 

 

God created us and we know that we do not have enough time in this world. The little time we have, must be devoted to work in our country and in our villages. This work is for our next generation. If Africans do not understand that it is them who must put peace in their country, I do not know when they will understand.

 

When there's election should be allowed to make their verdict polls, and the best will win. Usually during electoral disputes, many candidates do not have their families here and send them out of the country and leave other people's children fight for them. Even if you die to bring a person in power, he will not even know that you sacrificed for him. You will lose your life and also your children. In the end you will gain absolutely nothing.

 

To me it would be best to leave weapons and dialogue. Let every man put forward development ideas for the common good. In anarchy we destroy what we have built. When a country is vandalized it plays on its economy, which is largely the sum of the taxes that people pay. After building the economy, afterwards people can not destroy it by pouring in various breakages and destruction. Because when we have to rebuild, it's the same people who will suffer. No one will do it for them.

 

Africans say the Western people are deceiving them , I remind you that it is the Africans themselves who open their doors to expatriates. It is not them who come knocking on our doors asking us our wealth. Since Africans are killing themselves, what are they enjoying? Those who wage war for power and who lose their life without worrying about their children enjoy what?

 

So I call on all Africans to a little more awareness, and to reflect on the wars that dot the continent. Some blame the sellers of weapons, is that it is those who sell the weapons who fight? Every African should be concerned about peace and development in his country.

 

Today individualism has killed patriotism, while back then it was thought collective, fruits of community work were distributed to every citizen as a reward for what he had done for the country. Those who have illegally amassed public goods will leave one day these funds to those using it without even thinking about them.

 

The common people is the feet of a country and the leaders are the head. There can be no viable building without the top and bottom. The common people support the top and must receive attention. If the common people is left behind there will be disorder and overcome the disorder is difficult.

 

I ask Africans to look back on the lives of our ancestors to realize that the engine of their society was education. When in a society education is neglected nothing can work. Education is the foundation of any society that aspires to development. If some children were well educated, they would not accept being loaded with bombs to kill themselves, or someone to come to their homes to inquire information to kill their brothers.

 

If some young people in the Central African Republic had received a good education they would not have entered the villages to cut their brethren. They would rather united to build their country. If the people had received a good religious education, they would understand that God is for everyone and it does not tolerate the destruction of neighbor (man).

 

Do not destroy what you have not built. No one on earth can say that he has received permission from God to destroy his people. Me, as a spiritual woman I say NO and NO, no one on earth!
If your brother dies and you cry, it means you did not want him to die. If we destroy what belongs to you it's going to hurt you, it means that God does not allow the destruction of the man he created.

 

We must pray to the Lord to gives Africans wisdom and the spirit of solidarity in order to build the continent and the world. When people make kilometers to seek refuge in countries where there is peace, it is because people in these countries have worked to this peaceful environment. I urge each other to reflect. Africans who carry guns for a fight against their fellow lmust lay down their arms, instead of behaving as if they had created a road "one way trip."

 

It is written or said nowhere that we should eat without working. Young people are trapped in laziness. There is an adage that says "one who goes out every day to hustle is not lazy." It is important that young people learn to work, to ask the question "how shall be our future? There is no place in the world where we eat without working.

 

To live, one must work. We must be diligent in work, know what we do. As we talk about work, we do not ask to go rob people to take their money. It's as if you put the sand on your bed to go back and lie down on it. In the long run it will harm you. To be clear in his body, mind and soul one must be clear in his life.

 

When we live without being clear we are dead . Because we do not know on which side of our life will fall the consequences of the actions we have undertaken. Several interpretations will be given to your misfortune, but only you and your conscience will know what it is about.

 

I would like to draw the attention of young people so that they understand one thing. In the world when there's vote somewhere, it is to elect a person generally. Losing his life for a person who, once elected will not recognize the sacrifices you have made for him, is not worth the trouble, especially in Africa. We need every young person to hustle in life and avoid diving into the terrible and obscure problems that will make him cry later. The base of the youth is education.

 

If during your young age you have not received a good education in the family, you can repair the breach in your life by first accepting the criticism and improve. What kills youth is pride, inability to say No or Yes when necessary. Young people generally follow those that give them food with no effort. With us when we talk about witchcraft, we allude to people who eat without working and who seek witchcraft only to fortify, when they still eventually die. There are people who have money before getting into witchcraft. Which leads me to ask this question: "What is the source of the money they had before?" If it came from God, they should have take Him as their only support.

 

 

 

Prophetess MARIE LUMIERE TO AFRICANS