Actualité

 

Le PROPHETE PERE SOFFO de son vrai non Jean Ernest WAMBO est né à Bandjoun vers 1946 au cours d'une éclipse de l'astre solaire, de CHEMGNE Victorine et de DJEPE. Le jeune WAMBO Jean Ernest ne connaîtra pas son père car ce dernier meurt quelques mois avant sa naissance. Déjà à un an, l'enfant WAMBO adopte souvent un comportement insolite. Lorsqu'il est dehors, il regarde le ciel fait comme s'il écoute et écrit sur la paume de sa main gauche avec l'indexe de la main droite. Aujourd'hui, PERE SOFFO déclare que sa main sur laquelle il écrit est un registre. C'est pourquoi il enregistre très souvent dans la paume de sa main gauche des informations importantes qu'il reçoit.

 

Le cursus scolaire du jeune WAMBO est très bref. Il commence à l'école CEBEC de Mbo' à Bandjoun et l'achève à l'école CEBEC de Melong Nkongsamba au cours Elémentaire Première année en 1959. Adolescent, il sera baptisé à l'église Evangélique de Mbo'(bandjoun), mais se convertira au catholicisme le 26 mars 1967 et recevra le sacrement de confirmation le 10 juin de la même année. En 1969, il prit pour épouse Mademoiselle MOGUEM Marie Berthe âgée de 17 ans, et le mariage religieux fut célébré selon le rituel Catholique en 1971 à la paroisse de L'Immaculée Conception de la briqueterie à Yaoundé. Sur le plan professionnel, WAMBO Jean Ernest a été tour à tour coiffeur, boulanger à la boulangerie moderne de Yaoundé et à SOCABO, peintre en bâtiment et commerçant. Il a été tour à tour à Lomié, à Abonbang, à Biakoa et s'installera à Yaoundé en 1965. C’est quand son commerce prospère qu'il reçoit l'ordre de Dieu de vendre tous ses biens et d'en distribuer les fruits aux pauvres. Car l'heure est venue d'être éprouvé. Son épouse et lui se soumirent à cette injonction divine bien que ce commerce soit leur seul source de revenus. PERE SOFFO sera durement éprouvé dans sa chair de 1972 à1975. Il souffrira pendant 3 ans d'une maladie d'étiologie inconnue. Il ira chez les médecins et les tradithérapeuthes à la recherche de la santé. C'est cette quête de la guérison qui le conduira chez Malam Seydou, actuel Grand Imam de Mansouen ou après une mue totale suivie d'un test de 120 questions à lui soumis par le Seigneur, il prendra officiellement service comme prophète du Dieu vivant le 06 aout 1975.

 

Dans le cadre de ses activités au service du peuple de Dieu, il travaillera respectivement à Mansouen, à Bandjoun, à Douala PK9, à Dschang, à Yaoundé, au Gabon (2001), au Benin(2002), sans oublier des visites professionnelles en France (1990 et 1992) et en Allemagne (1993 et 1999). PERE SOFFO durant sa mission à revisité presque tous les grands miracles consignés dans les Saintes Ecritures (la guérison des aveugles nés, des maux qui de nos jours sont cliniquement incurables y compris le sida, le désenvoutement, le recouvrement de la fécondité, la délivrance des adeptes des sectes pernicieuses, la resurrection des morts. Le travail de PERE SOFFO ne sera pas de tout repos parce qu'il s'oppose aux forces du mal, les notables Bandjoun complotent pour le faire chasser du village, ceci se passe en 1978.

 

Installé sur l'un des flancs du mont Bankolo, sur la ceinture verte de la ville de Yaoundé, PERE SOFFO a durant presque trois décennies délivré un message de paix, de justice et d'amour. Citoyen Camerounais, il a toujours déclaré que Dieu n'accepte pas que l'on sème la panique au millieu de son peuple. Il dit que partout où il sera, il sera avant tout Camerounais ; et il déclare qu'il rendra compte à DIEU que le Cameroun l'a bien reçu. Il ne cesse de faire comprendre que Dieu n'a pas de partage avec ceux qui troublent la paix dans les pays. Il demande le respect de l'autorité temporelle en tout ce qui n'est pas contraire à la volonté de dieu.

 

PERE SOFFO demande aux chrétiens que tous, lui compris, aillent construire et faire vivre l'église de Jésus Christ. L’église dit-il, est l'arrosoir de la foi de chacun. Il est viscéralement contre tout ce qui peut détruire l'église qu'il qualifie d'ailleurs comme étant la maison de son Père.

 

Il fait savoir à l'homme que Dieu est "UN" et que toute tentative de division sert les intérêts des hommes et non ceux de Dieu. Il fait savoir que Mohamed est un prophète de Dieu Vivant, et que l'Islam est la 3eme porte d'entrée dans le royaume de Dieu.

 

PERE SOFFO dit qu'il ne vient pas détruire nos traditions, nos us et coutumes, mais qu'il vient les purifier pour que nous louions l'Eternel Dieu avec notre être profond.

 

Dans les années 1992 et 1993, le corps qui porte PERE SOFFO manifeste des signes de fatigue. Cette situation persistera jusqu'au jour de grâce du jeudi 17 novembre 2005, jour de son rappel à Dieu pendant la 30 ème année de sa mission comme il l'avait prédit.

Lire aussi => Biographie du Prophète Père SOFFO